Façade Nord

Il s’agit de la façade d’entrée par laquelle on accède au rez-de-chaussée du Château, en franchissant le fossé par l’intermédiaire d’une passerelle (du XX° siècle) qui à l’origine devait être un pont-levis. L’entrée s’ouvre par un portail sculpté avec encadrement, traité dans un style monumental à fronton triangulaire renaissance. Il est orné de pierres saillantes avec bossages en harpe vermiculés un-sur-deux, et d’un entablement très haut, sculpté sur les côtés, avec deux petits personnages (des atlantes engainés) les bras croisés « au repos » sur le rebord de la gaine (un homme à droite et une femme aux grandes oreilles à gauche). Sur leur tête, un décor en volute de chapiteau ionique sert de support au fronton, dessous, sur le tympan, la devise des Maillart « Etiam Nascendo Tremendus » (« Et meme dès la naissance, il inspire la crainte »), à peine lisible aujourd’hui, (elle fut sans doute martelée à la Révolution au même titre que les trois blasons situés au-dessous, eux restaurés). Quant à l’entablement, il est enrichi de trois cartouches sculptés, armoriés en médaillons enguirlandés de feuillages et fruits, très richement travaillés.

Le blason des Maillart est au centre, celui  des Beauvais à gauche et celui des Meixmoron à droite (ce dernier a du être ajouté à la fin du XIX° siècle, l’alliance des Maillart aux Meixmoron datant de cette époque). Que représentait le blason primitif à la place de celui des Meixmoron ?, les Landreville ?, les Issenart ? Au-dessus du fronton, au centre, un lion naissant pose sur une couronne de marquis. La porte d’entrée est légèrement désaxée sur la façade pour échapper au mur de refend placé au droit. Sur le haut de la paroi au centre on peut remarquer deux pierres de taille perpendiculaires qui ont sûrement prient la place de l’ancienne bretèche disparue. Sous la passerelle, une ouverture de tir avec visée (archère-canonnière) semble être de facture récente et remplace peut-être une ouverture ancienne endommagée qui permettait la défense du pont-levis ( ?). Quatre grandes baies, une par fenêtre, ajourent les quatre pièces des deux étages. L’examen des entourages montre bien qu’elles sont d’époque, et que seul le meneau vertical et la traverse ont été supprimés. L’arc de décharge au-dessus des baies est aussi bien visible (sur la plate-bande on remarque bien le petit claveau central qui était soutenu par le meneau et l’on peut deviner sur les piédroits, la pierre plus étroite qui signale la position de la traverse). Les deux gargouilles de cette façade ont été déposées au moment de la mise en place des gouttières et des descentes modernes en zinc pour éviter les ruissellements d’eaux pluviales sur l’entrée, (ces dernières vont être supprimées, et les gargouilles restaurées).

Photo Gallery





Château de Landreville / 08240 Bayonville & Chennery (Champagne - Ardenne) – France | Tél.: +33(0)324300079
E-mail: info@chateaudelandreville.com / Coordonnées GPS: 49°23'26.52” N – 04°59'59.21” E
Eurl Food For Fantasy - Siret: 794 993 451 00010 – NAF: 9329Z – TVA: FR43794993451
Copyright © 2013 - All rights reserved.